Quelles sont ces discrètes facturations qui font gonfler la note ?

Publié le 7 août 2014

Quelles sont ces discrètes facturations qui font gonfler la note ?

Le comparateur de tarifs et de services bancaires Panorabanques.com a réalisé un comparatif entre les agences bancaires en dur et les banques en lignes. Il s’avère que ces dernières sont considérablement moins chères, mais un certain nombre de leurs services font grimper la note d’où le questionnement sur ces discrètes facturations.

Apparemment, les tarifs de ces deux types de banques sont assez similaires. Il en est de même pour certains services : « Et comme dans les banques traditionnelles, elles peuvent faire doublon avec les couvertures offertes par votre carte bancaire » avance le directeur marketing de Panorabanques.com, Guillaume Sarthoulet.

 Les banques en ligne gagnent du terrain

flous

 Le marché des banques en lignes est devenu une nouvelle tendance sur la toile, or, il ne représente que 5% du secteur seulement avec 3 millions de comptes ouverts. Selon le comparateur Panorabanques.com, 100.000 à 150.000 clients supplémentaires s’inscrivent en ligne chaque année. Si les internautes se tournent de plus en plus vers ces établissements virtuels, c’est qu’ils proposent des offres à prix raisonnable.

Les opérations comme le virement, le prélèvement ou le retrait ne sont pas facturées, en plus, il n’y a ni agence, ni conseiller, ce qui permet au souscripteur de réaliser des économies. Malgré cela, certaines prestations sont soumises à des conditions et, à veiller de plus près, car un manque d’inattention peut faire gonfler la note. Si NET Agence prélève 1 euro à partir du 4ème retrait réalisé à partir d’un distributeur automatique d’une autre banque, Monaqbanq et Axa Banque attendent le 11ème retrait pour en faire de même.

 Un certain nombre de prestations facturées

Lcl-435x235

 Panorabanques.com démontre que certaines enseignes 100% internet ont des politiques tarifaires si peu lisibles. Les réductions varient en fonction du nombre de services souscrits chez e-LCL tandis que NET Agence offrent certaines prestations à condition que vous dépensez un montant supérieur à 10 000 euros par an pour une carte bancaire classique et le double pour une carte dorée. En guise de mise en garde, vaut mieux toujours vérifier les découverts.

D’ailleurs, la majorité des banques en ligne facturent des commissions d’interventions entre 7,5 et 8,5 euros par opération voire plus onéreuses que dans les banques traditionnelles, exceptées Boursoraman, Fortuneo et ING Direct.

Rejoignez ING Direct et Bénéficiez de 80 € offerts